Budget

Difficulté

*****

*****








Qui d'entre nous n'a, dans son enfance, utilisé des tampons pour les colorier ensuite ? On serait donc en droit de croire cette technique extrêmement basique alors qu'au contraire, c'est l'une des plus techniques et riches qui soient.

Les différents types de tampons

En tout premier lieu, les tampons se déclinent en plusieurs versions :

  • les tampons montés sur une armure bois ou autre (1 à 4). Ils peuvent être montés à plat ou sur une molette rotative  ;
  •  les tampons non montés (5, 6 et 7). Ces derniers se réduisent à leur plus simple expression : le caoutchouc ou la mousse (foam, en anglais). Le caoutchouc peut être opaque (5), ou transparent (clear stamp, 6 et 7). Pour utiliser ces tampons, vous devrez acquérir séparemment des blocs dits "acryliques"  (8), de différentes tailles, pour y fixer vos tampons.
    L'avantage de ces tampons et qu'ils sont moins encombrants puisqu'ils se conservent à plat. Leur surface est conçue pour adhérer automatiquement sur le bloc support et ils se détachent très aisément.
    Autre avantage et non des moindres en ce qui concerne plus spécifiquement les clear stamps : leur transparence permet de les positionner avec précision sur votre zone de travail. Certains blocs acryliques comportent d'ailleurs des grilles de repère (7) qui permettent de bien caler, par exemple, les tampons texte.
  • Certains tampons peuvent être multifaces (3).



Les encres


C'est ici que les choses se corsent.Car il existe plusieurs catégories d'encre, avec chacune sa spécificité. Certaines sont dites à séchage rapide, d'autres à séchage lent. Le choix de l'une ou l'autre peut être décisif en fonction du résultat recherché.

Les encres à séchage lent sont particulièrement utiles si l'on souhaite utiliser conjointement la technique de l'embossage à chaud (cf. le chapitre consacré à ce sujet). Cette dernière permet de créer un relief sur la carte.

 

Ici, une encre à séchage lent embossée à chaud avec une poudre à embosser argentée.
Le relief est très perceptible.

 Ici, une encre à séchage lent embossée à chaud
avec une poudre transparente.
On perçoit très bien le léger relief, notamment au niveau des traits noirs de l'écharpe rouge.

Les encres à séchage rapide sont utilisées dans les autres cas de figure. Elles peuvent être à base de solvant ou d'eau.
Pour compliquer encore le tout, certaines encres -forcément par ailleurs à séchage lent ou rapide- peuvent avoir des applications particulières. Tel est le cas de la Distress, de la Castaway et d'autres.

Voici donc, pour vous aider à vous y retrouver, un petit tableau synthétique et forcément non exhaustif avec les encres les plus courantes.

Marque Séchage Type d'encre Applications particulières
 Lent Pigment  Embossable à chaud.
A ne pas confondre avec la Chalk, même marque (Color'Box), même présentation (Cat Eye
 Lent  Pigment Encre transparente.
Idéale pour l'embossage à chaud. 
 Lent Pigment  Encre transparente.
Idéale pour l'embossage à chaud.
Utilisée seule, donne un effet ton sur ton :Idéale pour les coloriages à la craie car la Versamark agit comme une "colle" pour retenir les poudres.

Encre Resist image.
Versacolor de Tsukineko Lent Pigment Embossable à chaud.
 Lent Eau  Embossable chaud. 
Donne un aspect vieilli à vos compositions.
Peut aussi être utilisée avec les poudres à embosser de la même marque (Distress).
Emboss de Tsukineko Lent Pigment Encre transparente spécial embossage à chaud.
Rapide Pigment Encre épaisse, contenant des pigments brillants.
Encore de Tsukineko Rapide Pigment Encre à effet métallique
Opalite de Tsukineko Rapide Pigment  
Versafine de Tsukineko Rapide Pigment Encre aquarellisable.
Versamagic de Tsukineko Rapide Pigment Craie liquide.
Rapide Pigment Couleurs résistant au temps.
Rapide Pigment Permet d'obtenir un effet "mouillé" ou "tacheté". Après une pause de 5 mn, appliquer un fer à repasser, position coton sur le motif.
Archival Ink de Ranger Rapîde Pigment Encre aquarellisable.
Adironak de Ranger Rapide Pigment Embossable à chaud si rapide.
Clear Resist de Ranger Rapide Pigment Encre Resist image.
Ancient Page de Ranger Rapide Pigment Embossable à chaud si rapide.
Memories Rapide Pigment Encre aquarellisable.
Staz-On Rapide Solvant Encre épaisse.
Permet d'encrer presque tous les supports : transparents, cuir, métal, verre, céramique.
Nécessite un produit de nettoyage particulier car il agresse les tampons.

Encre aquarellisable : encre qui ne bave pas lorsque l'on colorise le motif à l'eau.
Encre Resist image : cette encre permet de réaliser des fonds de page. On commence par imprimer les motifs désirés à l'aide de l'encre Resist image puis on étale une encre de fond à l'aide d'un rouleau (brayer). L'encre étalée n'adhère pas sur les motifs Resist image.


Bien encrer un tampon


Le geste classique pour encrer un tampon est d'amener le tampon vers l'encre. En réalité, c'est l'inverse qu'il convient de faire : placez votre tampon, face caoutchouc visible sur votre table. Prenez votre encreur et retournez-le. Appliquez l'encre en tapotant plusieurs fois l'encre sur le tampon, du haut vers le bas.

Une fois l'encre déposée, prenez votre tampon et appliquez-le sur votre page. La tentation est grande de faire "basculer" le tampon afin de bien encrer les bords : ne cédez pas et prohibez cette pratique.
Pour bien encrer, laissez votre tampon en place entre le pouce et l'index de votre main gauche et utilisez l'index et le majeur de votre autre main pour appuyer sur les zones sensibles du motif (les bords et le centre du motif).

Retirez votre tampon en le tenant bien droit.



Encrer en plusieurs couleurs


Il est possible d'encrer un motif en plusieurs couleurs. Pour cela, vous pouvez, si le motif le permet, encrer les différentes parties de votre tampon avec des encres de différentes couleurs (les formes d'encreurs Cat Eye ou Drop sont particulièrement utiles pour ces techniques).

Si vous utilisez un tampon Clear stamp (donc transparent), vous pouvez encrez les parties en plusieurs passes, à raison d'une passe par couleur.Mais cette technique nécessite de bien repositionner à chaque fois son tampon...
Cette technique se révèle impossible à utiliser sur de petits motifs, par exemple un sapin de Noël chargé de boules de toutes les couleurs. Pour ce type de configuration, il vous faudra utiliser les feutres spéciaux "Le Plume" de Marvy ou Adirondak. Appliquez ces feutres directement sur votre tampon, comme vous le feriez pour de l'encre.




Les techniques de coloriage


Outre les classiques crayons de couleur ou feutres, il existe pléthore de techniques pour mettre vos motifs tamponnés en couleur.


Citons tout d'abord, les crayons de couleur aquarellisables, autrement dit des crayons de couleur dont la pointe se dilue dans l'eau. Vous devrez au préalable avoir tamponné votre motif avec une encre aquarellisable (MemoriesArchival Ink ou Versamark).


Il existe plusieurs façons d'utiliser ces crayons de couleur :

  • en utilisant un pinceau classique ou à réserve d'eau dont la pointe est préalablement trempée humidifiée. Vous frottez ensuite votre pinceau humide contre la mine du crayon de couleur pour y prélever un peu de couleur. Coloriez ensuite votre motif au pinceau.
  • en déposant une petite touche de couleur directement au crayon aquarellisable sur votre dessin (dans les endroits les plus sombres) puis en délayant cette couleur à l'aide de votre pinceau humidifié.

 


De la même façon, il existe des feutres aquarellisables (blendables), notamment chez Marvy. Citons, par exemple, le Brush marker ou le Bee Gruenig's.

Pour colorier un motif à la craie (chalk), utilisez de la Versamark (elle fera office de "colle") et utilisez soit de petits pinceaux applicateurs en mousse, soient des "dabber" en mousse (doigtiers) pour déposer la couleur sur votre motif. La couleur se dépose en tapotant simplement le motif. On enlève le surplus de craie en soufflant sur le motif.
Cette technique permet d'obtenir un rendu très pastel.


 



Autre technique intéressante : le tamponnage simultané sur plusieurs supports de couleurs différentes. C'est le cas du motif Père Noël ci-contre. Tamponnez votre motif sur un fond blanc (ce sera votre support principal). Tamponnez ensuite ce même motif sur un carton vert, puis bleu pâle puis rouge et marron.
Découpez ensuite le manteau et le bonnet dans le carton rouge en prenant soin de laisser le contour noir. Collez ces pièces sur le motif sur fond blanc.
Procédez de même avec le paquet cadeau (carton vert), les bottes (carton marron), les gants et la glace (carton bleu).
Avantage de cette technique : les couleurs sont uniformes.

De la même manière, n'hésitez pas à utiliser vos tampons pour concevoir des "embellishments". Il vous suffit pour cela de colorier les motifs et de les découper. Ajouter éventuellement des goutters de glitter glue pour obtenir des effets scintillants (merci à Magali du Temple du Scrapbooking de Paris pour ces astuces).




















La technique du masquage


Cette technique permet de superposer des motifs de façon "propre". Imaginez que vous disposiez de 2 tampons, l'un représentant une fillette en position assise, l'autre un banc ou une balançoire.
Vous pourriez bien évidemment tamponner le banc puis superposer la fillette. Problème : en procédant ainsi, la partie du banc sensée être dissumulée sous la fillette apparaît et rend l'image très brouillon.
Pour éviter cela, vous allez devoir procéder en 4 temps :

  • tamponnez le motif fillette sur votre support principal ;
  • tamponnez ce même motif sur une feuille de brouillon ;
  • découpez les contours de ce second motif et utllisez un glue dot pour le fixer provisoirement sur le support principal, en le calant précisément sur le motif original ;
  • appliquez enfin le tampon "banc" et retirez la zone de masquage : à présent votre fillette semble bien assise sur le banc !!!

A retenir : on commence toujours par appliquer le motif qui est sensé apparaître en premier plan.

La vidéo ci-dessous regorge d'astuces diverses dont la fameuse technique du masquage.




Trucs et astuces

 

  • Tamponner sur un transparent : utilisez une encre StazOn. Jennifer McGuire propose, dans la vidéo ci-dessous, quelques astuces sur les transparents. Pour les non anglophones, voici un bref résumé :
    • nettoyez la StazOn avec un produit ad-hoc. Cette encre est particulièrement agressive pour les caoutchouc.
    • en cas d'erreur sur le transparent, versez quelques gouttes et essuyez.
    • pour recharger votre StazOn, versez généreusement l'encre et étalez-la à l'aide d'un bloc acrylique. Nettoyez ensuite ce dernier avec un produit dédié et une lingette pour bébé.
    • dissimulez la fixation de vos transparents sous d'autres décorations de page ou utilisez une colle liquide transparente.
    • les couleurs ressortent mieux sur un fond transparent qu'appliquées directement sur un fond sombre.
    • la StazOn est livrée avec un opercule protecteur en plastique transparent. Pour éviter de le perdre, fixez-le au couvercle à l'aide de glue dots.

 

 

  • lassée de réaliser toujours les mêmes motifs ? Découvrez la technique du stamp kissing. Une technique originale et fabuleuse pour des résultats surprenants !

 





  • Vous disposez de tampons bordures clear stamps ? Voici comment les utiliser pour créer des motifs en forme de cercle. Le principe est simple : placez un bloc acrylique transparent au-dessus de la zone à tamponner. Par transparence, positionnez votre bordure en forme de cercle et tamponnez. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire.







Variante : les bordures peuvent être triturées pour former des courbes. Effet décoratif garanti...


Pour terminer, voici une carte dont le fond a été réalisé à l'aide d'une encre ton sur ton et de poudre à embosser transparente. Résultat : un motif discret et en relief.


Retour à l'accueil