15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:54

 

Budget Difficulté
***** *****

 



La broderie sur cartes est, à mon sens, l'une des plus belles techniques qui soient.

Rassurons d'emblée celles et ceux que cette technique effrayerait : nul n'est besoin d'avoir des bases en broderie pour s'adonner à cet art. La preuve ? Mes talents en la matière frôlent le zéro absolu...

Pourtant, mes résultats en broderie sont plutôt corrects, jugez-en vous-même :


 

Cette technique, peu coûteuse, nécéssite le matériel suivant :

  • un support papier assez épais (160 gr) pour la broderie (ci-dessus un simple papier Canson) ;
  • du fil ;
  • des patrons ou pochoirs ;
  • une aiguille fine, un stylet et tapis de piquage et du scotch.

 

1. Le support de broderie


Il vous faut choisir, pour constituer le support de votre broderie, un papier assez épais.
Un 160 gr convient tout à fait.
Pour ma part, j’utilise soit du bristol, soit un simple papier à dessin de style Canson.

Le support doit être suffisamment résistant pour éviter qu’il ne se déchire par inadvertance lorsque vous tirerez le fil.


2. Le fil


Bien que n’importe quel fil puisse convenir à votre broderie, je vous recommande vivement de choisir des fils métalisés.
Ces derniers conféreront à votre broderie des reflets irisés de toute beauté.
Vous pouvez utilisez des écheveaux de borderie dont vous séparerez les fils ou bien des bobines prêtes à l'emploi.
Ma préférence va sans conteste aux fils Sulky de la société Guterman et aux Mettler.
Bien évidemment, rien ne vous empêche de mixer fil ordinaire et fil métalisé pour un rendu original…


3. Les patrons et pochoirs


Il existe existe pléthore de modèles et pochoirs permettant une variété infinie de compositions originales.

Tandis que l’on peut trouver de quantités de modèles gratuits sur internet, les pochoirs sont commercialisés en boutiques à des prix oscillant généralement entre 2 et 9 €, suivant les modèles.

Tout est donc affaire de budget…

Les modèles (patronen en néerlandais) ne sont rien d’autres que de simples documents au format jpg, pdf ou doc téléchargeables et comportant des motifs de perforations.
Il faut donc télécharger le document et l’imprimer simplement sur un papier quelconque puis le découper au bon format.
Un pochoir papier peut être utilisé 1, 2 fois maximum. Au-delà de ce nombre, imprimez-en un nouvel exemplaire.

Le pochoir (mallen en néerlandais et schablonen en allemand) est une plaque de métal doré ou en plastique souple comportant des points de perforations.
Notre pays étant très en retard dans l’art de la carterie, on trouve difficilement ces articles en France. Il faut donc le plus souvent soit se rabattre sur des sites internet néerlandais (cf rubrique Boutiques du net), soit commander auprès de boutiques spécialisées en scrapbooking.

 

Les modèles comportent généralement, hormi les points de perforations, quelques lignes pleines en relief qui indiquent la manière de broder.


L'illustration ci-contre résultant de l'agrandissement d'un pochoir métalisé montre très clairement ces lignes en relief.

Tout en bas à droite de cette même illustration, vous distinguez un coeur sur fond grisé.

Ce patron indique qu'il existe deux manières différentes de broder ce même motif : à l'horizontal ou à la verticale. Bien évidemment, vous opterez pour un seul type de broderie pour les 2 parties de votre coeur...






 

4. Les autres matériels


Qui dit broderie, dit aiguille. En la matière, choisissez de préférence une aiguille très fine.
Pour peu que vous souhaitiez ensuite vous initier à la broderie avec perles, celle-ci se révèlera particulièrement utile.


Vous aurez également besoin d'un stylet de piquage. Il s'agit en l'occurrence d'une aiguille très fine montée sur un manche et qui vous permettra de perforer votre patron et votre support à broder.


Il vous faudra également un tapis en mousse pour amortir le piquage ou bien encore un tapis, style Coluzzle. Ces tapis sont vendus dans des boutiques spécialisées mais pensez recyclage ! Ainsi certains appareils électroménagers ou audiovisuels sont vendus dans des emballage où le rembourrage est à base de mousse compacte. Cette dernière peut fort bien convenir...


Enfin, n'oubliez pas l'indispensable scotch de masquage ! Ce scotch présente la particularité de se détacher aisément, sans abîmer le support. Il est utilisé pour maintenir le pochoir en place sur le carton.

 

Comment procéder

  • En tout premier, rassemblez l'ensemble des outils mentionnés ci-dessus.
    Disposez tout d'abord le tapis de piquage devant vous.
  • Posez dessus votre support à broder (le carton un peu épais).
  • Superposez à présent votre patron (papier ou pochoir).
    Vous pouvez maintenir le tout en place à l'aide de morceaux de scotch de masquage (le même que l'on utilise en peinture pour protéger des zones).
  • Munissez-vous ensuite de votre stylet de piquage et maintenez-le toujours à la verticale et perforez chacun des trous.
  • Apportez un grand soin à cette tâche : plus votre piquage sera régulier, plus belle sera votre broderie !
  • Une fois toutes les perforations effectuées, vérifiez qu'il n'en manque aucune en dégageant doucement le tapis de mousse et en retournant pochoir et support de broderie ensemble...


Il est important de maintenir pochoir et support liés de façon à pouvoir rectifier tout oubli éventuel et ce, très aisément.
Rien ne serait plus disgrâcieux qu'un décalage dans votre motif !

Il ne vous reste plus qu'à broder !!

Le principe est simple et nous allons, pour vous l'expliquer, partir d'un exemple concret (cf. image ci-dessous) :

 

  • stochez l'extrémité de votre fil à l'arrière de votre patron, près du début d'un motif, pour éviter qu'il ne "file" (en broderie sur carte, on n'utilise effectivement pas les noeuds qui font des bosses disgrâcieuses) ;
  • fairtes ressortir votre fil dans l'extrimité d'un des motifs (par exemple, dans l'illustration ci-contre, à l'emplacement de la flèche) ;
  • notez les indications chiffrées en-dessous du motif bleu : elles indiquent le "pas" à suivre pour la broderie. En d'autres termes, on pique son aiguille dans le trou 1 (sens : de l'arrière du support vers l'avant) et on pique ensuite dans le 7e trou.
    On fait ensuite ressortir son aiguille par le trou n° 8 vers le trou n° 2, puis du trou n° 3 vers le trou numéro 9.
    Ici, le pas est donc de 7 (on respecte une distance de 7 trous à chaque piquage).
  • pour la fleur, on brode en commençant par la base du pétale puis vers chacune des perforations latérales en revenant toujours à la base du pétale.
  • n'oubliez pas d'arrêter les fils à l'aide de morceaux de scotch...

Simple, non ?

 

Il existe d'autres points de broderie que vous trouverez dans des ouvrages spécialisés mais ils sont rarement utilisés.
90% des patrons utiliseront les points décrits ci-dessus.

Enfin, sachez qu'en l'absence d'indications, le pas est souvent de 5 (on brode de 1 à 5, puis de 6 à 2, puis de 3 à 7...).

 

Trucs et astuces

  • Si, après perforation, vous trouvez votre support trop fragile, collez des morceaux de scotch sur les trous de perforations situés sur l'arrière de votre ouvrage : cela renforcera la tenue du support.

  • Si vous utilisez du fil métalisé, évitez de couper des morceaux trop longs : le fil a alors tendance à s'enrouler et à faire des noeuds.

  • Appliquez-vous pour la perforation : plus votre motif sera régulier, plus belle sera votre broderie.

 

Pour plus d'information sur la broderie, je vous invite à télécharger le petit dossier que j'ai réalisé sur ce sujet.

 

Quelques liens utiles

 

Vous trouverez, à terme, plus de liens dans la rubrique Liens.

Partager cet article

Nadège Guilbert - dans Techniques
commenter cet article

commentaires

AUDREY 11/12/2011


Bonsoir,


Je souhaiterais me lancer dans les cartes a broder. j'ai telechargé votre dossier d'explications mais je ne comprends pas comment piquer. (1-5;6-2...) Pourriez vous me faire un schéma svp. Et
comment passer mon fils pour avoir une ligne droite comme sur vos modeles.  Merci.

Audrey 12/12/2011


Je vous remercie de votre réponse. Je testerai dans la semaine :)

bouvier gisèle 24/11/2012


Bonjour


Je voudrais acheter des gabarits en laiton ou plastique pour broder des cartes je ne trouve pas ou en commander.Sur le magazine que je possède" la broderie sur papier"de Cynthhia Rapson il y en a
de magnifiques en photo avec plusieurs possibilité.pouvez vous me renseigner. Merci.


Cordialement


 

bouvier gisèle 29/11/2012


Merci de votre réponse.


 J'en ai enfin trouvé sur boutique Ady Créatif en France. Je vais aussi essayer les sites que vous m'indiquez


cordialement

Ghislaine37 28/01/2014

Bonjour
Merci pour ce dossier très bien expliqué.Je vais réunir le matériel et je vais me lancée.
Merci encore pour le partage.
Bonne fin de journée.Bien amicalement.

Pascale Marchal Koop[ 05/05/2014

Merci beaucoup pour le petit dossier que vous avez préparé. Il m'est vraiment tres utile et il est particulièrement clair.
Merci encore.
Amicalement.
Pascale

Profil

  • Nadège Guilbert
  • Bonjour et bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Nadège, j'ai la quarantaine et me suis découverte, depuis 2 ans, une nouvelle passion : la carterie ! C'est cette passion que je vais tenter de vous communiquer ici.

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog